Contreplaqué qui « pleure », est-il normal?

Le contreplaqué et le bakélisé de garanti peuvent parfaitement être utilisés dans les conditions humides, mais abritées. Cependant, le contreplaqué et le bakélisé restent des produits délicats sous le ciel ouvert.

Lorsque les pluies sont abondantes, le contreplaqué risque de   « pleurer » . Vous reconnaitrez ce phénomène aux rayures rouges-brunes sur la façade. Comment cela se fait-il ?

Le contreplaqué se constitue de 2 éléments; du bois et de la colle. Ces deux ingrédients ont une certaine couleur qui leur est inhérente qu’ils peuvent émettre lors des pluies. Les espèces de bois sont  « dé-colorées » au cours du processus de production. Dans certains cas, néanmoins, le bois libère encore une infime quantité de couleur.

La colle est le deuxième candidat où les choses peuvent mal tourner. La colle WBP est rarement incolore, de sorte que les couleurs peuvent également être libérées sous haute pression.

Cela veut-il dire qu’il y a toujours un risque de traînées provoquant des façades sales ? En aucun cas.  Une fois que le contreplaqué est « à l’abri » (par exemple, le membrane d’étanchéité du toit) il ne peut plus perdre sa couleur.  Et si le bois perd sa couleur après tout ? Nous pouvons alors conclure que la panneau est inadapté aux conditions humides.

Maintenant que la saison des pluies arrive, il est préférable de toujours couvrir le contreplaqué lorsque la pluie est prévue. Même le contreplaqué ou bakélisé le plus qualitatif n’est pas épargné par ce phénomène .

Vous souhaitez obtenir plus d’infos à ce sujet ? N’hésitez pas à nous contacter sur info@solidjohn.be Nous sommes prêts à vous conseiller!

SOLID JOHN by SEITON BV - Slabbaardstraat - Zuid 51 - B-8870 Izegem - info@solidjohn.be - www.solidjohn.be